Parentalité biologique et parentalité adoptive suivent la même trajectoire,
cette dernière présente cependant une spécificité qui peut justifier un accompagnement.

Dans cette perspective, l’association propose une écoute et un soutien des
parents adoptifs, avec pour objectif l’accompagnement psychologique des
candidats à l’adoption, des parents ou futurs parents adoptifs, ainsi que
leurs enfants.
Aujourd’hui, la construction du lien de filiation peut être fragilisée par
l’accueil d’enfants plus âgés, qu’il s’agisse d’un enfant, pupille de l’Etat
ou dans le cadre de l’adoption internationale.
Du côté de l’enfant, le traumatisme d’une première séparation,
ou abandon, peut se rejouer dans le processus de filiation.
Du côté des parents, des blessures de l’enfance ou de l’âge adulte, non
résolues, peuvent interférer sur la création du lien à l’enfant.
A l’occasion de certains épisodes de la vie, l’adulte qui a été adopté dans
son enfance peut éprouver des difficultés affectives.